Retour

Faut-il débrider les vélos électriques

Image
Vélo électrique. ©GLASSEO
  1. Vers une augmentation du bridage des vélos électriques ?

    Le vélo à assistance électrique (VAE) a de plus en plus le vent en poupe ! Les raisons de l’adopter sont nombreuses et propres à chacun : certains le considèrent comme une alternative aux transports en commun ou à la voiture, d’autres comme un moyen de lutter contre la pollution.  Quelle qu’en soit la raison, il présente de nombreux avantages et se révèle extrêmement pratique pour effectuer nos trajets quotidiens. Règlementé et conçu avec une vitesse maximale de 25km/h, la question d’augmenter le bridage se pose de plus en plus.

    Alors qu’aux États-Unis le bridage des vélos électriques est passé à 32km/h, de nombreux usagers français souhaitent faire évoluer la loi et augmenter la vitesse de ces engins, mais est-ce réellement souhaitable ?  

  2. Des inconvénients certains

    Tout d’abord l’inconvénient majeur si la vitesse augmentait est le risque d’accident. Une collision à 32km/h avec un véhicule peut être fatale pour le cycliste. En effet ce dernier n’étant protégé par aucune carrosserie, un choc à cette vitesse peut être dramatique.

    Autre inconvénient : pour supporter l’augmentation de vitesse, les équipements du vélo devraient être changés et/ou renforcés régulièrement (les roues, la fourche, la chaîne par exemple). Ce qui veut dire également que son usage et son entretien deviendrait beaucoup plus onéreux.

    Enfin autre point non négligeable : plus l'assistance fournit de l'énergie, plus la batterie se vide rapidement. Ainsi l’augmentation de vitesse induirait également une consommation en hausse. L’utilisateur devrait faire plus souvent la recharge de son VAE. Ou alors équiper son vélo d’une batterie plus grande. Mais alors l’engin deviendrait plus lourd et donc moins facile à manier.   

    Une chose est sûre, passer à un moyen de locomotion électrique est une solution qui offre de nombreux avantages. Mais son usage doit se faire pour le bien et dans la sécurité de tous.   

"