Retour

21 semaines pour se relever de la crise

Image

Cette crise doit être un accélérateur de transformation, l’occasion pour bon nombre d’entreprises de mettre en œuvre des changements profonds vers une sortie de crise plus vertueuse.  C’est en tout cas le point de vue de nombreux dirigeants Français qui décrivent leur retour d’expérience dans ce livre.

  1. Prêt à prendre un nouveau départ ?

    Si cette crise a su apporter de nombreux financements en soutien à la plupart des PME, la solitude de l’entrepreneur ne lui donne pas toujours les moyens de gérer tout à la fois la crise ,le quotidien et la production. Pas si simple d’avoir le recul suffisant pour penser aussi à sa transformation. Pourtant c’est possible et en 21 semaine seulement ! Plus qu’un livre, c’est un véritable outil managérial pour entrepreneur en quête de sens et de stratégie.

    Du diagnostic en semaine 1, au bilan en semaine 21, Vous avez en 250 pages un guide complet et didactique composé d’objectifs et de retours d’expériences mettant en lumière des résultats très concrets pour ne plus vous voiler la face et attaquer la transformation de votre boite.

    En complément de l’aspect très pratique, Arnaud Marion a eu la bonne idée de faire témoigner plusieurs acteurs qui mettent en lumière leurs actions souvent très inspirantes.

  2. L’auteur : Arnaud Marion

    Il aime les situations complexes et les modèles économiques à bout de souffle, à transformer.

    il est l’auteur d’un livre consacré à la gestion des crises et des transformations paru en 2020 aux Éditions Eyrolles : « Partout où je passe, les mêmes erreurs ».

    Arnaud Marion est aussi chef d’entreprise et bien conscient que le sujet de la gestion de crise n’est pas une évidence pour nombre d’entrepreneurs. Ainsi il fonde en 2020 l’Institut des Hautes Études en Gestion des Crises (IHEGC) pour former les dirigeants à la gestion des crises et des transformations.

  3. La contribution de Luc DELBREIL – Dirigeant GLASSEO.

    Luc a contribué à la rédaction du livre : « 21 semaines pour se relever » en décrivant comment dès le début de Glasseo la gestion de l’impact environnemental de son entreprise s’est révélé être une évidence.  Si l’objectif Zéro émission en 2025 reste encore loin, il décrit comment avec de la conviction et un peu d’huile de coude il a pu petit à petit transformer son entreprise, débuter par mesurer son impact environnemental pour prendre les mesures ad hoc en transversale dans l’entreprise sujet par sujet pour réduire son bilan Carbone. Mais aussi travailler le volet social ou encore organiser en interne des conférences sur les problématiques de notre époque pour être pleinement engagé sur des actions concrètes et de notre temps.

    Convaincu que c’est à la portée de tous les dirigeants de s’inscrire dans ce type de démarche, quelque soit son budget, ses moyens ou sa taille, il partage aussi une autre valeur forte qui consiste à penser que les clients sont de plus en sensibles aux valeurs éthiques de l’entreprise et donc de leurs propres actes d’achat. C’est du gagnant gagnant pour tout le monde.

  4. A inscrire dans sa to do list de la rentrée.

    Ce n’est pas forcément le livre détente prévu pour les vacances mais assurément l’aide utile pour redémarrer différemment son rôle de chef d’entreprise à la rentrée…

"