Retour

« Comptoir de campagne » revitalise les villages

Image
Consommer en circuit court

Entreprise de l’économie sociale et solidaire depuis 2016, Comptoir de campagne s’est créée autour de cette problématique : aujourd’hui en France, un village sur deux n’a plus de commerce et s’est transformé en cité-dortoir. L’idée a donc consisté à installer un commerce multiservice dans les villages demandeurs, un commerce qui partage les valeurs écologiques et sociales du groupe.

  1.  Une épicerie et des services, au cœur des villages 

    Chaque Comptoir de campagne est un petit magasin qui propose uniquement des produits locaux en circuit court, provenant de producteurs établis à moins de 50 km (maraîchers, éleveurs, boulangers, viticulteurs…). Le Comptoir offre aussi aux usagers des services de proximité, tels que La Poste, un point-presse, la livraison de colis, une cordonnerie, un pressing, ou un transport en commun. Enfin, pour plus de convivialité, une petite restauration avec un espace dédié est également proposée.

  2. Un modèle de vie chaleureux et authentique 

    Dans un village privé de commerce depuis des années, la création d’un Comptoir de campagne permet de renforcer le lien social : on se retrouve à l’épicerie, on voit du monde, on peut y boire un café pour partager les nouvelles du village. Pour les habitants, et surtout pour les personnes âgées ou isolées, ce sont des moments précieux. Des animations peuvent aussi être organisées ponctuellement dans ce lieu, au rythme de la vie du village.

    Un Comptoir de campagne, c’est aussi la chance de pouvoir reconnecter nos besoins avec l’offre et les savoir-faire locaux, plutôt que d’aller acheter des produits fabriqués à l’autre bout du monde à l’hyper de la ville la plus proche. Ce modèle plein de sens valorise, et développe même, l’économie et l’artisanat locaux. Il crée des emplois sans en détruire d’autres, car l’offre s’adapte à chaque village, pour ne pas concurrencer les commerçants éventuellement déjà présents.

  3. Où trouve-t-on les Comptoirs ? 

    On dénombre 14 Comptoirs de campagne aujourd’hui, uniquement en région lyonnaise pour l’instant (dans le Forez, le Beaujolais et le Dauphiné). La startup est sollicitée par les élus locaux ou les habitants de nombreuses communes de la région. Cependant, l’ambition de l’entreprise est de passer en franchise, afin de proposer un accompagnement et son expertise à tout entrepreneur qui serait intéressé pour créer un Comptoir de campagne dans un village en France. Idéalement, chaque projet s’insère dans une ouverture de 5 ou 6 comptoirs dans une zone géographique restreinte : c’est une « grappe ». Cela permet d’améliorer fortement la viabilité du projet en facilitant l’approvisionnement et en construisant des relations solides avec les producteurs. À cette fin, des réunions d’information sont régulièrement organisées en visioconférence.
    Une très belle initiative, dont on espère qu’elle essaimera bientôt un peu partout en France !

"