Retour

Le marché automobile en manque de matières premières

Image

Le marché automobile en manque de matières premières.

Tous les secteurs sont touchés car aucune matière première n'est épargnée par la crise globale entraînée par de nombreuses pénuries. Nous le savons tous, la crise sanitaire a provoqué l’arrêt de nombreux fournisseurs et le retard pris ne sera pas comblé de sitôt.

Nous pouvons mesurer notre dépendance et la fragilité de notre mode de consommation à flux tendu toujours plus demandeur de matières premières ou de composants indispensables.

  1. Voitures en panne

    Depuis le début de l’année 2021 tout va mal pour le secteur de l’industrie automobile française avec une baisse de 21,48% des immatriculations par rapport à la même période en 2019.

    Les semi-conducteurs comme les puces électroniques sont omniprésents dans les voitures, entre le moteur, l'ABS, les airbags, l'aide au stationnement, le tableau de bord ou encore les systèmes ADAS qui équipent nos pare-brise.

    Dans une industrie comme l'automobile, dont la production est programmée à la minute près, la pénurie de composants a forcé les constructeurs à pratiquer le « stop and go » dans certaines usines à travers le monde.

  2. Tous les constructeurs sont touchés

    En effet, la pénurie mondiale de puces électroniques impacte tous les constructeurs automobiles, qui sont obligés d’arrêter la production de leurs usines, au moins partiellement, depuis quelques semaines. Peugeot et Citroën (Stellantis) à Sochaux et Rennes, Renault à Sandouville, Volkswagen à Wolfsburg et Emden, General Motors ou Ford en Amérique du Nord…

    Tous sont obligés d’arrêter les chaînes de montage, de manière ponctuelle du moins. Tous manquent en effet de semi-conducteurs, et plus particulièrement de microcontrôleurs, qui sont devenus indispensables dans les voitures modernes. La pénurie pourrait durer jusque l’automne 2021.

    Pas de pénurie chez Glasseo. Vous pouvez prendre RDV en toute sérénité.

"