Retour

Nouveau film de Cyril DION : Animal

Image

Écrivain, poète, réalisateur engagé et militant pour la protection de l’environnement , nous avions déjà dépeint le portrait de cet héro écolo  qui parle de notre environnement avec bienveillance et talent. Cyril DION a une capacité d’évangélisation poétique qui donne envie d’écouter et qui nous sensibilise face aux enjeux climatiques. Il a participé à la création du mouvement Colibri au côté de son comparse l’essayiste Pierre Rabhi  qui vient de nous quitter à Lyon début décembre alors même que sortait en salle le nouveau film de Cyril DION : Animal.

Après une carrière flash en tant que comédien c’est derrière la caméra qu’on le préfère.
Un réalisateur de talent pour filmer notre monde dans toute sa fragilité, un nouveau film pour nous donner une vision des défis que nous devons relever pour protéger notre maison.

Le pitch :

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le film Animal n’est pas un documentaire animalier.  Le réalisateur suit le voyage initiatique de deux jeunes ados : Bella (Anglaise) et Vipulan (Français) qui embarquent le téléspectateur dans une véritable quête initiatique à la rencontre de militants et d’intellectuels du monde entier. Le message du film est clair :
Comprendre et faire comprendre pour mieux agir. De l’Inde à L’Afrique en passant par les lobbyistes de Bruxelles, une somme de portraits qui donnent à réfléchir, qui donnent envie de s’impliquer.

Le film débute des images chocs et des chiffres affligeants en constatant par exemple qu’en 50 ans l’homme a éliminé 50% de la vie sauvage sur terre. Ou encore que dans le monde, toutes les minutes l’équivalent d’un camion de déchets plastiques est déversé dans les océans…

Mais la force de Cyril Dion est de faire passer le message avec bienveillance sans le coté donneur de leçon. Les images et les photos du film sont magnifiques, ce qui ne gâche rien.

C’est la jeune Bella qui fait une belle conclusion sur son retour d’expérience à la fin du film : Ce n’est pas en détestant l’homme que l’on protègera la planète mais bien au contraire en aimant l’humanité que nous aurons envie de la sauver.

 Un film à voir en famille en cette période de fête.