La belle épopée de la famille Poupon/Danon avec Fleur australe

Développement durable

Depuis 2009, la comédienne Géraldine Danon et son mari, le navigateur Philippe Poupon, sillonnent les mers avec leurs enfants sur leur voilier, Fleur Australe. Une aventure qu'ils ont retracée dans plusieurs ouvrages et documentaires. L’objectif étant de sensibiliser le public au risque du réchauffement climatique et à la protection de l’océan.

  1. L’équipage hétéroclite de Fleur australe

    Philippe Poupon

    Le capitaine, habitué à l'aventure en solitaire, mène Fleur Australe de main de maître: la navigation, la mécanique et même l’école des enfants.

    Géraldine Danon

    Plus habituée aux plateaux de cinéma, elle est passée de l’autre coté de la caméra et rapporte films et livres de chaque aventure tout en secondant le capitaine, en assurant la vie à bord et le quotidien de sa famille.

    Loup Lamazou Danon

    Embarqué à 9 ans, il a bravé toutes les tempêtes du Grand Sud, des quarantièmes rugissants aux 60èmes mugissants. En vigie au nid de pie pour guider le capitaine ou à la barre pour le relayer. Il est le premier dans l’eau pour observer de près baleines et requins pèlerins.

    Laura Poupon

    Comme son frère et sa sœur, elle suit les cours du CNED chaque matin. Spécialiste du pain à bord, elle prépare également de bons gâteaux tout en assurant régulièrement des quarts pour veiller aux icebergs qui font partie de son quotidien depuis toujours. 

    Marion Poupon

    Elle a fait ses premiers pas dans le golfe d’Amundsen. Plus habituée à la grosse houle du Pacifique qu’à la terre ferme, passionnée par les albatros du Grand Sud, elle connaît le nom de tous les oiseaux du Grand Large.

  2. Fleur Australe au service de la science et de la protection des océans

    Plus humain, plus ludique, un message clair et simple. Projection des films suivis de débats animés. L’aventure Fleur Australe communique avec les jeunes en véhiculant le concept de rêves et d’aventures pour acquérir plus de connaissances et respecter nos océans.

    11 ans de collaboration avec l’Ifremer, le voilier est équipé d’une sonde qui peut lire la température, la salinité et des échantillons d’eau quotidiens complètent ces mesures. Une caméra immergée à une profondeur de 30 cm sous l’eau permet de recenser les zones de déchets flottants.

    Mais aussi avec Météo France, Fleur Australe est une station mobile qui peut envoyer ses relevés, ses nuages, son expansion et sa température au centre de Toulouse. Un parcours exceptionnel qui permet d’offrir à la science des mesures inédites.  

    On souhaite bon vent à la famille du Fleur Australe ,qu’il nous fasse encore  rêver longtemps.