Prix Goldman pour l'environnement

Développement durable

  1. Les différents prix décernés aux acteurs du changement sur le climat.

    Il existe de nombreux prix en France et dans le monde. L’écologie devenant de plus en plus un argument commercial nombre d’entreprises de toutes tailles débutent ou accélèrent par choix ou par obligation une vraie démarche interne pour réduire leurs impacts.

    Chez Glasseo nous n’attendons aucune médaille et nous avons débuté depuis longtemps des actions concrètes pour réduire notre impact. Vous trouvez sur notre site plusieurs articles partageant notre retour d’expérience.

  2. Pour les professionnels

    A l’initiative de l’ADEME et du ministère de l’écologie il existe en France un concours qui a pour ambition d’encourager et de faire la promotion d’entreprises ayant intégré une démarche environnementale ou durable. Ce prix est découpé en catégorie et en 2019 c’est par exemple la société Ombrea qui a reçu le prix innovation pour la création d’un outil de régulation climatique adapté aux cultures sensibles et aux aléas météorologiques. Un outil construit pour accompagner la pérennisation d’une agriculture durable et traditionnelle.

  3. Pour les jeunes

    L’association française des Entreprises pour l’Environnement (EpE) organise chaque année le Prix Jeunes pour l’Environnement afin de promouvoir la protection de l’environnement parmi la jeune génération, la plus concernée par les changements globaux.

    Ils viennent de remettre les prix aux lauréats 2021 que vous pouvez retrouver ici.

    Vous pourrez constater que tous les projets liés à l’agriculture ont le vent en poupe…

  4. Le prix Goldmann pour l’environnement

    Il semble être aujourd’hui le prix offrant le plus de visibilité et peut-être le plus prestigieux, en tout cas l’un des premiers. En effet ce prix a été créé en 1990 par le philanthrope américain Richard Goldman. Il est parfois mis en parallèle avec le prix Nobel Vert ou prix Nobel pour l’environnement. Chaque année, le prix vient récompenser 6 militants de terrain issus de chaque continent pour leur engagement. En dehors de la visibilité apportée, le prix dote le lauréat d’une enveloppe de 130K€.

    En 2021 c’est l’activiste Française Lucie Pinson qui a reçu le prix. Elle fut récompensée pour avoir convaincu les quatre plus grandes banques françaises de ne plus soutenir la construction de centrales ou de mines à charbon. Deux assureurs, Axa et Scor, ont suivi. Au total, 43 banques et compagnies d'assurances internationales se sont engagées à sortir du charbon.

  5. Les prix à venir

    Le prince William lance un prix "prestigieux" pour les solutions à la crise climatique avec une dotation de 50 millions d’euros.

    Celui-ci remettra à l'automne 2021 la première édition de son prix dédié à l'environnement, qui veut "remplacer le pessimisme actuel par de l'optimisme" en récompensant des solutions apportées à la crise climatique.