Retour

La liste des gestes simples à faire pour réduire son impact carbone

Image

Il ne s’agit pas ici de dresser une liste à la Prévert de gestes obligatoires qu’il faudrait faire pour dormir sur ses deux oreilles et se disant je fais attention à mon impact, je suis un bon citoyen. Non, l’idée ici c’est de faire un bilan pour s’inspirer de pratiques simples que l’on ne connaissait pas forcément.

De mon côté je ne fais pas couler le robinet inutilement, je fais attention à mes achats en privilégiant le local, je trie mes déchets et j'ai la chance d'avoir un jardin qui me permet d’avoir un petit compost. Désireux de poursuivre ma quête vers un meilleur équilibre j’ai cherché les bonnes pratiques possibles qui pourraient rentrer dans mon mode de vie.

En effectuant mes recherches je tombe toujours sur les mêmes basiques que tout le monde connaît : ceux que j’ai cité plus haut, mais aussi le bannissement des produits à usage unique ou encore la fabrication de son propre liquide vaisselle.

Chemin faisant je suis tombé sur une actu qui évoquait l’inquiétude des grands groupes qui vendent de l’eau en bouteille plastique nous avons deux leaders mondiaux qui sont Français). En creusant, j’ai découvert que de nombreux analystes prévoient une forte baisse sur les ventes dans les prochaines années d’où l’inquiétude grandissante.

Deux raisons à cela, d’abord le consommateur que nous sommes est de plus en plus conscient que le plastique a un impact catastrophique sur notre écosystème puisqu'il finit pratiquement toujours dans nos océans.  La deuxième raison est la contrainte imposée par le législateur et le compteur tourne.

  1. Fin du plastique à usage unique d'ici 2040.

    Selon la loi du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire, les plastiques à usage unique seront interdits en France d'ici à 2040 et depuis le mois de juillet une longue liste de produits plastiques à usage unique a été interdit de mise sur le marché européen.  Pourtant aujourd'hui en France seulement 6 bouteilles plastiques sur 10 sont collectées et recyclées. C’est même une bouteille sur 10 dans les grandes villes françaises.

  2. Je n’achète plus de bouteille en plastique.

    Il y a douze milliards de bouteilles plastiques vendues chaque année en France c’est énorme. Et donc, 4 milliards non recyclées qui finissent dans la mer !    Du coup je ne vais pas attendre 2040 pour arrêter d’acheter des bouteilles en plastique…

    Le gain sur mon impact environnemental est immédiat et il existe plein d'alternatives faciles comme la gourde pour les travailleurs ou les sportifs et tout simplement la bouteille en verre pour la maison. Chez Glasseo nous avons équipé tous nos techniciens de gourdes isothermes en juillet dernier et personne n’est venu se plaindre !