Retour

Le charme du voyage en train de nuit

Image
Train de nuit

Après être tombé en désuétude et avoir même quasiment disparu au milieu des années 2010, le train de nuit fait son grand retour. Et ses atouts sont nombreux.

  1. Un petit parfum de nostalgie 

    Après avoir connu un essor depuis les années 1930 jusqu’à l’âge d’or des années 1960-70, le train de nuit a failli disparaître devant la concurrence de l’avion low-cost et à cause d’un manque d’investissement dans le renouvellement des équipements. Mais notre imaginaire bercé d’images et d’histoires à bord de l’Orient-Express ou du Transsibérien ne l’a jamais vraiment oublié. Pour preuve, ce retournement de situation, non anticipé par la plupart des grands transporteurs de train européens, qui marque le grand retour des déplacements par train de nuit. Ce mode de transport attire les particuliers, pour qui la nuit en train fait partie de l’aventure, ou les professionnels, qui peuvent de cette façon effectuer un aller-retour en 24 heures.

  2. Écologique et économique 

    En ce qui concerne les longues et moyennes distances, le train est le moyen de transport le plus sobre. En effet, selon le ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, « le train émet jusqu’à 50 fois moins de CO2 que la voiture et 80 fois moins de l’avion ».

    De quoi réveiller l’intérêt de l’Union européenne et des gouvernements de nombreux pays, face à l’urgence climatique. En France, les lignes Paris-Nice et Paris-Lourdes ont été rouvertes ces derniers mois et la relance d’une dizaine de lignes est prévue en France, à l’horizon 2030. Au niveau européen, on peut désormais fermer les yeux à Paris et se réveiller le lendemain à Vienne. En 2023, c’est la ligne Paris-Berlin qui sera ouverte. L’idéal serait aussi de redécouvrir le dépaysement de proximité et de désinvestir le modèle du weekend en Europe via un vol low-cost, qui a vu le jour ces dernières années, une des nombreuses facettes de la surconsommation.

    Le prix du trajet peut également représenter un sérieux avantage – par exemple : à partir de 29 € la couchette pour un Paris-Nice –, avec l’économie, selon les cas, d’une nuit d’hôtel. 

  3. Une nouvelle génération de trains plus confortables.

    Par manque d’anticipation du phénomène, l’offre mettra du temps à s’étoffer. Cependant, certaines compagnies, comme l’autrichien OBB, avaient pris de l’avance et proposeront bientôt une nouvelle gamme de trains de nouvelle génération, plus modernes, plus confortables. Trois catégories de confort sont déjà disponibles : places assises, cabines simple/double/triple ou compartiments-couchettes 4 à 6 personnes (pour les familles/groupes). Ainsi le Nightjet nouvelle génération, en 2023, offrira plus d’espace, un confort maximal et plus de sécurité : les portes seront verrouillables dans chaque compartiment et des mini-cabines seront même accessibles aux personnes voyageant seules.

    Mesdames, messieurs, la machine à rêves va bientôt partir, prêts pour le voyage ?

"