Contrôle technique : Comment ça marche en 2021 ?

Expertise technique

Contrôle technique : règlementations et obligations

Si vous achetez une voiture neuve : vous devez effectuer le premier contrôle technique dans les 6 mois qui précèdent le 4ème anniversaire de sa première mise en circulation. Effectuez ensuite des contrôles techniques sur cette voiture tous les deux ans.

Vous vendez ou achetez une voiture d’occasion : si la voiture a plus de quatre ans, l’inspection doit être inférieure à six mois. Le vendeur est responsable du contrôle.

Il doit fournir le procès-verbal à l’acheteur. Sans contrôle technique, il est impossible d’obtenir une carte grise.

 

  1. Quels sont les points de contrôle ?

    Suite à la dernière refonte de l’examen du contrôle technique, celui-ci est devenu plus exigeant.

    Ce sont désormais 133 points du véhicule qui sont contrôlés, permettant d’identifier jusqu’à 606 points de défaillance potentiels.

    Le contrôle technique des véhicules de collection comprend moins de points de contrôle et se concentre sur la sécurité.

    Les défaillances mineures regroupent les défauts, sans gravité, ou ne mettant pas en danger l’automobiliste. Ces défaillances n’entraînent pas de contre-visite.

    Les défaillances majeures entraînent une contre-visite obligatoire. Le véhicule peut continuer de rouler mais le propriétaire dispose alors d’un délai de deux mois pour réaliser les réparations.

    Les défaillances critiques sont les plus graves. Le véhicule n’a plus le droit de rouler, dès le lendemain du contrôle. La contre-visite doit être réalisée dans les deux mois suivant le diagnostic.

  2. Contrôle technique et pollution : quelles sont les normes 2021 ?

    Lors du contrôle technique, le dernier point à vérifier par le contrôleur concerne les nuisances (sons et pollution). Les émissions de polluants atmosphériques doivent être inférieures aux seuils indiqués par les normes antipollution. Si ce n’est pas le cas, le véhicule doit subir une remise en conformité et passer une contre-visite.

    Par ailleurs, comme nous l’avons vu, le contrôle technique des voitures s’est renforcé en mai 2018 pour tous les véhicules. Au 1er juillet 2019, il s’est encore durci pour les moteurs diesel, avec pour objectif de sortir de la circulation les véhicules les plus nocifs pour l’environnement avec le système des vignettes Crit’air.

    Ainsi, l’opacité des fumées émises est très surveillée, grâce au nouvel opacimètre, plus pointu.

Prime et bonus à la conversion