Les différents types de pare-brise

Expertise technique

Nos voitures actuelles ont bien évolué depuis l’antique 2 CV. Désormais bardés d’électronique nos véhicules ont gagné en sécurité même si c’est malheureusement au détriment d’un impact environnemental toujours trop important.

Si l’évolution la plus visible se trouve à porter de nos yeux dans l’habitacle ou en soulevant le capot de notre moteur., le pare-brise est un élément essentiel qui a fortement évolué.

Au fil du temps et grâce aux progrès techniques le vitrage s’est fortement transformé pour devenir plus résistant et contenant de plus en plus de capteurs pour aider à la conduite. Vous pouvez lire ici notre article sur les pare-brise du futur.

  1. L’évolution des pare-brise

    Depuis 1983 les constructeurs de véhicule ont été obligés d’installer des pare-brise dit « feuilletés » Ce type de verre permet de ne pas ou peu présenter de danger de blessure lorsqu'il se casse. Il n'est pas traversé lors d'un impact normal, et les morceaux de verre brisé sont maintenus. Il est composé de deux vitres de verre de 2,1 millimètres d'épaisseur qui encadrent un film plastique de PVB (butyral de polyvinyl) de 0,76 millimètre. Ce qui permet de maintenir les éclats.

    Auparavant, les pare-brise des automobiles étaient dotées d’une seule feuille de verre trempé qui ne retenait pas les éclats. Mais les pare-brise étaient plus simples à recycler

    Aujourd’hui la plupart des véhicules sont munis de pare-brise collés, tandis que de nombreux véhicules anciens étaient équipés de pare-brise jointés.

    En Europe, le verre utilisé pour le pare-brise qu'il soit verre feuilleté ordinaire ou bien verre feuilleté traité est réglementé par le règlement 43. Parmi les essais effectués, les essais mécaniques s'opèrent avec une bille de 227 grammes et une bille de 2260 grammes, lâchées d'une hauteur certaine pour heurter la vitre avec une vitesse précise.

    Tous les pare-brise fabriqués en Europe sont homologués selon le traité d'homologation de 1958 et marqués par la lettre « E » suivie d'un numéro indiquant le pays de fabrication (exemple : E1 pour l'Allemagne, E2 pour la France). Lors d’un remplacement de pare brise assurez-vous que le poseur vous équipe d’un parebrise homologué !

Régi par les lois et les normes européennes :

 

Règlements ONU[modifier | modifier le code]

Tous les pare-brises fabriqués en Europe sont homologués selon le traité d'homologation de 1958 et marqués par la lettre « E » suivie d'un numéro indiquant le pays de fabrication (exemple : E1 pour l'Allemagne, E2 pour la France, E3 pour l'Italie, E4 pour la Hollande, E5 pour la Suède, E6 pour la Belgique, E7 pour la Hongrie, E8 pour la République tchèque, E9 pour l'Espagne, E10 pour la Serbie, E11 pour le Royaume-Uni, E12 pour l'Autriche, E13 pour le Luxembourg, notamment), d'autres numéros sérigraphiés, indique le numéro d'homologation du fabricant ainsi que la date de production.

Les règlements 43 et 125 annexé à l'accord de 1958 règlementent techniquement les pare-brise.

En Europe, les pare-brise et les angles de visions sont réglementés par le règlement 125 « Prescriptions uniformes concernant l’homologation des véhicules à moteur en ce qui concerne le champ de vision du conducteur des véhicules à moteur » datant de 2013 au titre de traité de 19585.

En Europe, le verre utilisé pour le pare-brise qu'il soit verre feuilleté ordinaire ou bien verre feuilleté traité est réglementé par le règlement 43. Parmi les essais effectués, les essais mécaniques s'opèrent avec un bille de 227 grammes et un bille de 2260 grammes, lachées d'une hauteur certaine pour heurter la vitre avec une vitesse précise6.

Autres points techniques[modifier | modifier le code]

On peut également voir sur certains pare-brise, un logo reprenant la forme d'une oreille, ceci indique que le pare-brise réduit les bruits extérieurs dans l'habitacle.

Le parebrise supporte aussi le rétroviseur et les caméras du système de freinage automatique d'urgence.

Dans certains pays, on y colle une attestation d'assurance, une vignette de contrôle technique, une vignette automobile, une pastille verte ou une pastille anti-pollution.

 

Carsh test pare brise.